DETAIL DE L'ARTICLE

Octobre – Novembre 1859

Tableau 1

Échelles 19/09/ 1852 04/07/ 1853 15/07/ 1854 22/01/ 1855 13/05/ 1856 03/11/ 1859 04/09/

1860

03/01/

1861

16/08/

1866

Gerstheim 3.68 2.61 2.35 2.66 2.82 2.75 2.75 2.65 2.96
Altenheim 3.66 2.60 2.37 2.32 2.75 2.50 2.80 2.67 2.88
Rohrschollen 3.66 2.60 2.37 2.32 2.75 2.50 2.95 2.84 2.77
Pont de Kehl 4.54 3.40 3.22 3.21 3.53 3.38 3.45 3.28 3.14
Robertsau 4.54 3.40 3.22 3.21 3.53 3.00 3.30 3.07 2.98
Wantzenau 3.62 2.78 2.40 2.31 2.61 2.49 2.51 2.60 2.50
Gambsheim 3.59 2.50 2.17 2.15 2.42 2.44 2.41 2.52 2.58
Offendorf 3.68 3.15 3.09 2.84 3.23 3.16 3.19 3.23 3.19
Drusenheim 5.53 4.37 4.15 3.88 4.47 4.29 4.32 4.37 4.25
Fort-Louis 4.14 3.14 2.70 2.48 2.90 2.72 3.06 3.10 2.99
Beinheim 4.14 4.14 2.70 2.48 2.90 3.32 3.27 3.64 3.33
Seltz 4.15 3.10 3.02 2.91 3.50 3.02 3.40 3.64 3.14
Munichausen 3.95 3.05 2.62 2.61 3.56 2.69 3.50 3.82 3.32
Lauterbourg 5.22 3.88 3.53 3.27 4.25 3.79 3.99 4.56 3.94
Cours d'eau:Doller, Fecht, Non classé, Rhin, Thur
Date:Le 31 / 10 / 1859
Localités touchées:Ostheim, Sentheim, Oderen, Fellering, Mollau, Moosch, Aspach-le-Haut, Burnhaupt-le-Bas, Burnhaupt-le-Haut, Aspach-le-Bas, Wattwiller, Willer-sur-Thur, Bitschwiller-lès-Thann
Causes:Inconnues -
Conséquences:Dommages environnementaux - Dommages fonctionnels - Dommages humains - Dommages matériels -
Source 1:Archives départementales du Haut-Rhin (ADHR), 1 M 122.
 Bureau de la Statistique Générale de France. Inondations pendant l'année 1859. Dép. Haut-Rhin. Ostheim, 730 fr.
Source 2:Archives départementales du Haut-Rhin (ADHR), 1 M 123.
 Rapport au Préfet, auteur inconnu . Sentheim : Le village de Sentheim a été entièrement innondé. Les habitants ont pendant 6 heures lutté contre le courant ; places dans l'eau à 1 m de profondeur ; les dégâts tout assez considérables. Dans la vallée de St. Amarin, les torrents ont causé aussi des ravages ; à Oderen un bâtiment en construction a été détruit ; à Felleringen les eaux ont enlevé le déversoir ; à Mollan, les eaux ont charnié sur les prés une grande quantité de gravis(?), et à Moosch le torrent, qui traverse cette commune, a enlevé le déversoirs d'une filiature et une partie des prés. Dans le canton de Delle gands dégâts dans les forêts (plus de mille baliveaam(?) ont été tenXXX.
Source 3:Archives départementales du Haut-Rhin (ADHR), 7 S 21.
 Ponts et chaussées, Dép. Haut-Rhin, Arr. Colmar : Relevé des parties de routes qui ont été submergeés pendandt la crue des 31 octobre 1859 dans le subdivision Cernay : Dép. No. 3, Aspach-le-Haut (250 m), hauteur : 0,15 m ; Dép. No. 3, Burnhaupt-le-Haut (25 m), hauteur: 0,25 m ; Dép. No. 3, Burnhaupt-le-Bas (170 m), hauteur : 0,10 m ; R. imp. 83, Aspach-le-Bas (240 m), hauteur : 0,08 m ; R. imp. 83, Aspach-le-Bas (130 m), hauteur : 0,12 m ; R. imp. 83, Wattwiller (16 m), hauteur: 0,05 m ; R. imp. 66, Willer (10 m), hauteur: 0,05 m ; R. imp. 66, Bitswiller (80 m), hauteu: 0,10 m ; R. imp. 66, Bitswiller (120 m), hauteur : 0,10 m ; R. imp. 66, Bitswiller (285 m), hauteur : 0,08 m ; R. imp. 66, Bitswiller (25 m), hauteur : 0,20 m. Il n'y a aucune avarie à constater par ces submersions.
Source 4:Archives départementales du Haut-Rhin (ADHR), 1 M 123.
 Ponts et Chaussées , Travaux du Rhin, Dép. Haut Rhin, Strasbourg à Préfet : (...) informer, q'une crue notable est survenue dans le Rhin depuis le 30 octobre mais que jusqu'à cd moment elle n'a pas occasionné aucun dommage. Les eaux étaient à l'échelle du pont de Huningen (30.10.) 0,80 m ; (1.11.) 3,50 m.
Source 5:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 111 AL 11.
 Tableau comparatif des crues dont le chiffre a atteint 3.00 au pont de Kehl. Le tableau 1 ci-dessus se réfère aux crues du 19 septembre 1852, du 4 juillet 1853, du 15 juillet 1854, du 22 janvier 1855, du 13 mai 1856, du 3 novembre 1859, du 4 septembre 1860, du 3 janvier 1861 et du 16 août 1866.
Source 6:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 111 AL 11.
 Lettre de l’Ingénieur de l’arrondissement Nord des Travaux du Rhin aux Conducteurs Wagner, Schwab et Falkowski, 31 août 1866, Strasbourg. Cette lettre indique les hauteurs d’eau atteintes par le Rhin aux rhénomètres de Huningue et de Kehl « depuis l’inondation de 1852 ». Neuf crues sont identifiées : 1853, 1854, 1855, 1856, 1859, 1860, 1861, 1864 et 1866. L’Ingénieur de l’arrondissement Nord des Travaux du Rhin indique également que « sitôt les eaux dépassent la cote de 3m à Kehl, répondant à 3.70 environ à Huningue la crue devient dangereuses pour nos ouvrages ainsi que pour les localités riveraines et il importe de connaitre assez rapidement sa marche ».
Source 7:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 111 AL 11.
 État des hautes eaux du Rhin (crue du 2 novembre 1859) par rapport aux bornes kilo et hectométriques des rives de la régularisation, dressé par le Conducteur (de la 2e subdivision ?), 8 novembre 1859, Strasbourg : « Le maximum de la crue observé à l’échelle d’Altenheim marquait le 2 novembre à minuit 2m.50. Le maximum de la crue observé à l’échelle du Sehmillscholtz marquait le 3 novembre à 1h du matin 2m.36. Le maximum de la crue observé à l’échelle du Rohrscholtz marquait le 2 novembre à 11h du soir 2m.80 »
Source 8:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 111 AL 11.
 Tableau de repérage du niveau de la crue du Rhin au 3 novembre 1859 dressé par le conducteur des Travaux du Rhin Faller et profil en long du niveau de la crue du Rhin au 3 novembre 1859 entre l’embouchure et le débouché du petit Rhin.

0