DETAIL DE L'ARTICLE

Mai 1970

Cours d'eau:Bruche, Moder, Sarre, Sauer, Zinsel, Zorn
Date:Le 12 / 5 / 1970
Localités touchées:Bischwiller, Pfaffenhoffen, Brumath, Sarrebourg, Sarraltroff, Marmoutier, Schwenheim, Herrlisheim, Drusenheim, Gundershoffen, Haguenau, Uberach, Niedermodern, Obermodern, Wissembourg, Lembach, Rohrwiller, Oberhoffen, Herrlisheim, Drusenheim, Ingwiller, Schweighouse-sur-Moder, Niederroedern
Causes:Fortes précipitations - Saturation des sols -
Conséquences:Dommages environnementaux - Dommages fonctionnels - Dommages humains - Dommages matériels -
Source 1:Presse, "Les Dernières Nouvelles d’Alsace", 13 mai 1970.
 Les pluies abondantes tombées ces deux derniers jours sont à l'origine des crues des rivières d'Alsace et de Moselle. Inondation à Bischwiller où la situation ne fait qu'empirer d'heure en heure. Toutes les usines, une dizaine, se trouvant sur la route de Rohrwiller et de la route d'Oberhoffen, sont inondées. Les bureaux de la sécurité sociale à Bischwiller sont également isolés par les eaux. Les eaux de la Moder se déversent dans les champs qui, sur des dizaines de kilomètres, entre Bischwiller et Rohrwiller, entre Herrlisheim et Drusenheim, ressemblent à un immense lac. A Pfaffenhoffen, tout un quartier s'est retrouvé sous les eaux et la place de la mairie était sous près d'un mètre d'eau. A Brumath, de nombreuses déviations sont mises en place : la RN 63 est coupée en plusieurs endroits par les eaux de la Zorn.
Source 2:Presse, "Les Dernières Nouvelles d’Alsace", 12 mai 1970.
 Ce sont les pluies abondantes qui sont à l'origine des crues et inondations en Alsace et Moselle. Dans la région de Sarrebourg, la cote d'alerte de la Sarre est atteinte. De nombreux chemins départementaux sont coupés ainsi que la RN 4 au niveau du carrefour menant à Héding -Village et Hommarting. Entre Sarrebourg et Sarraltroff, le CD 43 est recouvert par plus de 70 cm d'eau. Le long de la vallé de la Sarre, de nombreuses caves sont inondées. De nombresues routes sont également coupées par les eaux dans la région de Sarreguemines. La navigation est interrompue sur la Sarre canalisée. Les eaux sont également montées dans le secteur de Saverne, et notamment près de Marmoutier où le CD 229 menant à Schwenheim est coupé sur environ 700 mètres. Dans le secteur de Haguenau, la crue de la Moder, de la Zorn et de la Sauer est rapide. A Brumath, la Zorn transforme les près en un vaste lac.
Source 3:CG 67 et Agence de l'eau Rhin-Meuse, ''Schéma d'aménagement et de gestion des eaux de la Moder'', 2010.
 L'inondation de 1970 a été l'une des plus importantes sur la Moder. Toute la moyenne Moder de Pfaffenhoffen à Drusenheim et une partie de la Zinsel du nord entre Gundershoffen et Haguenau ont été touchées par les inondations. Une vaste zone agricole située entre Bischwiller et Herrlisheim a été complétement submergée, sous l'effet concomitant d'une crue de la Moder, de la Zorn et de phénomènes de remontée de nappe.
Source 4:METRAL Mathieu, "Connaissance et cartographie de l'aléa inondation de la Moder, entre Ingwiller et Pfaffenhoffen (Bas-Rhin)", Travail de fin d'études (ENGEES), Strasbourg, 2005.
 A Pfaffenhoffen, tout un quartier s'est retrouvé sous les eaux dans la nuit de lundi à mardi et la place du marché s'est retrouvée sous près d'un mètre d'eau. A Uberach, les crues ont été bien plus fortes et plus soudaines qu'en début d'année (février). A Niedermodern, dans une fabrique de chaussures, les 140 ouvriers durent cesser le travail. A Obermodern, un pont a été arraché lors de cette crue. Ce pont était situé sur un fossé affluent de la Moder. Débit estimé à l'amont de Ingwiller : 11.93 m3/s avec une période de retour estimée à 13 ans.
Source 5:ADAM Olivier, ''La crue de la Bruche de février 1990 et sa prise en compte dans l'aménagement du territoire'', Mémoire de Maitrise (Géographie), Université Louis Pasteur de Strasbourg, 1998.
 ADAM OLivier, dans son Mémoire de Maîtrise fait mention d'une crue de la Bruche en mai 1970.
Source 6:Ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, "L'évaluation préliminaire des risques d'inondation 2011. Bassin Rhin"
 La crue de mai 1970 est atypique. Elle touche essentiellement les cours d'eau du nord du Bas-Rhin (notamment Lauter, Moder, Sauer et Zorn) et plus largement la partie nord du bassin français du Rhin. Dans ce secteur, on relève une pluviométrie élevée (jusqu’à 138 mm à Haguenau sur 48 heures les 10 et 11 mai 1970) (site Pluies Extrêmes de Météo France (http://pluiesextremes.meteo.fr/)). Ces cumuls importants font suite à un printemps particulièrement pluvieux qui a certainement contribué à saturer les sols en eau et ainsi favorisé le ruissellement au détriment de l’infiltration. Les cours d’eau précités ont réagi fortement avec des crues qui figurent parmi les plus puissantes observées au nord de l’Alsace. Sur les stations hydrométriques de Schweighouse sur la Moder et de Niederroedern sur le Seltzbach, cette crue correspond au débit de pointe maximum observé depuis leur mise en service (en 1966, respectivement 1965) à nos jours : dans les deux cas, la période de retour de cette crue peut être estimée à environ 50 ans. La crue a provoqué de manière indirecte le décès d’un automobiliste. Sur les vallées précitées des routes et des rues sont submergées dans le secteur de Saverne, à Weiler, à la sortie de Wissembourg et dans la vallée de la Sauer à Lembach (article du journal DNA, édition du mercredi 13 mai 1970). Les sources documentaires disponibles n’ont pas permis d’établir une quantification des dommages matériels imputables à cette crue.

0