ORRION | 6 mai 2000

EVENEMENTS

DETAIL DE L'ARTICLE

6 mai 2000

Cours d'eau:Ill, Largue
Date:Le 6 / 5 / 2000
Localités touchées:Wittenheim - Balschwiller - Kingersheim - Illzach - Buethwiller - Hagenbach - Mulhouse
Causes:Fortes précipitations - Orages -
Conséquences:Dommages environnementaux - Dommages fonctionnels - Dommages matériels -
Source 1:Presse, "L'Alsace", 7 et 9 mai 2000.
 L'inondation est du au débordement du Réseau d'assainissement dans le secteur de Mulhouse (30 caves inondées à Bourtzwiller, 50 caves inondées à Kingersheim, 20 caves à Illzach et 10 à Wittenheim). Dans le Sundgau, a Balchwiller la rue du 27 Novembre comptait 30 caves inondées.
Source 2:Presse, "L'Alsace", 9 mai 2000, cité dans WITH Lauriane, "Gestion et prévention du risque d’inondation : l’exemple du Plan de Prévention des Risques de la vallée de la Largue", Mémoire de Master (Histoire), Université de Haute-Alsace, Mulhouse, 2006.
 Après les pluies diluviennes du 6 mai, un nouvel orage s’est abattu le 8 mai dans le Haut-Rhin. Les dégâts les plus importants ont été enregistrés dans le Sundgau. Plusieurs villages ont été touchés dont celui de Balschwiller où une trentaine de caves a été inondée dans la seule rue du 27 Novembre (inondations par ruissellement). Quelques maisons ont aussi été inondées à Buethwiller et des coulées de boue se sont produites en de nombreux endroits dont Hagenbach. Ces coulées de boue résultent des pluies diluviennes qui s’abattent sur les étendues de terres agricoles plantées en maïs. « Je n’ai jamais vu cela de toute ma vie », témoigne une personne âgée de 87 ans, habitant Balschwiller. D’autres anciens du village expriment le même étonnement. « Je suis installé dans ma nouvelle maison depuis un an seulement. C’est un désastre ! Voiture, congélateur, tondeuse à gazon sont sous un mètre et demi d’eau », déplore un habitant de la rue du 27 Novembre. Les habitants ont commencé à évacuer l’eau, aidés par les sapeurs pompiers locaux et de Dannemarie. Les secours ont mis en place plusieurs motopompes et la berce d’épuisement (équipée de 30 motopompes portables) du centre principal d’Altkirch a été sollicitée. L’intervention a duré plusieurs heures pour assécher les caves et nettoyer la route départementale momentanément interdite à la circulation. Le soir du 8 mai, les pompiers étaient toujours sur place. Les pompiers ont effectué plus de 70 sorties dans le département et de nouvelles perturbations sont annoncées.
Source 3:Sapeurs-pompiers de Mulhouse, "Rapport d'intervention des sapeurs-pompiers de Mulhouse", 31 décembre 2001, cité dans ANSEL Romain, "Le risque d’inondation à Mulhouse aux XIXe siècle et XXe siècle", Mémoire de Master (Histoire), Université de Haute-Alsace, Mulhouse, 2008.
 Rues touchées par les inondations du 6 au 9 mai : rue de Bollwiller, rue de Kaysersberg, rue de la Mertzau, rue de Bordeaux, rue de Soultz, rue de Munster, rue des Romains, rue des Buissons, rue de Ruelisheim, rue des Martyrs. Localisation : cave, restaurant, voie publique, maison de retraite, cage d'ascenseur, inconnue. Cause : Tempête/Orage.
Source 4:WITH Lauriane, "Gestion et prévention du risque d’inondation : l’exemple du Plan de Prévention des Risques de la vallée de la Largue", Mémoire de Master (Histoire), Université de Haute-Alsace, Mulhouse, 2006.
 Un pompier de Balschwiller nous décrit une situation d’inondation brutale et brève (route blanche de grêlons et de l’eau qui coule partout). L’orage du 8 mai n’a duré que de 15 à 19h et pourtant, il provoqua des inondations par ruissellement en secteur urbain ainsi que des coulées de boue. En ce qui concerne les dommages aux biens privés, on dénombre 100 constructions endommagées, concernant les biens publics, des dégradations aux infrastructures de transport et aux bâtiments publics ont été constatées. Il y a également eu des pertes d’exploitations de nature agricole ; les semis de maïs sont à refaire et l’érosion des sols mérite d’être suivie. Les secteurs touchés sont : Ueberkumen (le long de la RD 25), le centre du village de Balschwiller, autour de l’église (RD 18-I), et la rue principale (rue du 27 Novembre ou RD 103) en direction d’Ammertzwiller. Un projet de bassin de rétention est à l’étude afin de réduire la vulnérabilité des habitants. La commune a émis une demande de reconnaissance de l’état de Catastrophe Naturelle en raison des dégâts occasionnés par l’orage du 8 mai 2000. La mairie disposait des déclarations de sinistres de deux personnes : • La première habite rue des Vergers. L’orage a causé de lourds dégâts, le sous-sol de la maison a été entièrement inondé (grêle, eau, boue, …). Les pertes ont été importantes, c’est pourquoi cet habitant demande au maire de prendre connaissance des faits et espère que la demande de classement en « zone sinistrée » soit rapidement acceptée. • La seconde habite rue du 27 Novembre. Une coulée de boue a gravement endommagé toute la cave de son habitation occasionnant par la même de très lourdes pertes (véhicule, électroménager, outillages, …). (cf. Annexe n° 3, p.132 à 143)
Source 5:"Ma commune face aux risques", [En ligne] Site Internet de la prévention des risques majeurs. URL : http://macommune.prim.net/index.php, cité dans WITH Lauriane, "Gestion et prévention du risque d’inondation : l’exemple du Plan de Prévention des Risques de la vallée de la Largue", Mémoire de Master (Histoire), Université de Haute-Alsace, Mulhouse, 2006.
 Les évènements qui se sont déroulés au cours de la journée du 8 mai 2000 ont donné lieu à l’arrêté de Catastrophe Naturelle du 25 septembre 2000 qui concerne la seule commune de Balschwiller.

0