EVENEMENTS

DETAIL DE L'ARTICLE

Février 1999

Cours d'eau:Bruche, Giessen, Ill, Largue, Non classé, Zorn
Date:Le 20 / 2 / 1999
Localités touchées:Schwindratzheim, Mutzenhouse, Ebersmunster, Hilsenheim, Ehnawihr, Kogenheim, Mulhouse, Mooslargue, Bisel, Seppois-Le-Haut, Seppois-Le-Bas, Ueberstrass, Friesen, Hindlingen, Strueth, Dannemarie, Wolfersdorf, Balschwiller, Illfurth, Wisches, Seppois-le-Haut, Seppois-le-Bas
Causes:Fortes précipitations -
Conséquences:Dommages environnementaux - Dommages fonctionnels - Dommages humains - Dommages matériels -
Source 1:Presse, "Dernières Nouvelles d'Alsace", 22 février 1999.
 Les crues de février 1999 ont entrainé la fermeture de plusieurs routes départementales dans le Bas-Rhin. Les inondations ont fait un mort en Alsace. En effet, le corps d'une personne qui était tombé dans le Giessen près de Villé a été repêché. La Zorn est également sortie de son lit dans le secteur de Hochfelden, entrainant la fermeture du CD 70 entre Schwindratzheim et Mutzenhouse. Dans le secteur de Selestat, trois routes ont été coupées en raison des inondations : le CD 210 entre Ebersmunster et Hilsenheim et Ehnawihr et le CD 203 entre Kogenheim et Hilsenheim.
Source 2:DIREN Alsace, SEMA, ''Liste des crues supérieures à 45m3/s, rivière Bruche, période 1949-2004", non daté.
 Crue de la Bruche. A Wisches, la rivière atteint une hauteur de 1.85 m et enregistre un débit de 95 m3/s. La période de retour est comprise entre 5 et 10 ans.
Source 3:Ville de Mulhouse, "Chronique mulhousienne 1998-2005", Mulhouse, 2007
 "Crue de l'Ill et inondations boulevard Stoessel."
Source 4:WITH Lauriane, "Gestion et prévention du risque d’inondation : l’exemple du Plan de Prévention des Risques de la vallée de la Largue", Mémoire de Master (Histoire), Université de Haute-Alsace, Mulhouse, 2006.
 La commune de Balschwiller a fait une demande de reconnaissance de l’état de Catastrophe Naturelle, étant donné que quatre constructions ont été dégradées et qu’il y a eu des pertes agricoles. Pour bénéficier de cet état, la commune doit constituer un dossier de « demande communale ». La commission interministérielle qui s’est réunie le 6 mai 1999 demande des précisions hydrologiques avant de prendre sa décision. La commission souhaite être mieux informée sur les causes de l’inondation. Une nouvelle réunion de la commission aura lieu début juin 1999. D’ici là, la commune de Balschwiller devra fournir les informations nécessaires avant le 21 mai 1999, auquel cas la reconnaissance de l’état de Catastrophe Naturelle lui sera refusée. Mme le maire de Balschwiller a alors écrit une lettre précisant les causes des inondations : « elles sont liées à la proximité de cours d’eau, notamment la Largue et son affluent le Soultzbach ». Un habitant de la rue du Moulin a subi des dommages suite aux fortes pluies du 22 février. Son assurance a écrit à la mairie car elle souhaitait une copie de l’arrêté de Catastrophe Naturelle indiquant que la commune a été classée « zone sinistrée ». En réponse, la mairie lui signale que l’arrêté de Catastrophe Naturelle n’est pas encore intervenu et que la commission interministérielle examinera à nouveau la demande de la commune le 9 juillet 1999 et ce, au vu de données hydrologiques complémentaires. Concernant les mesures de prévention existantes, la commune de Balschwiller applique les mesures définies par le PPR.
Source 5:"Ma commune face aux risques", [En ligne] Site Internet de la prévention des risques majeurs. URL : http://macommune.prim.net/index.php, cité dans WITH Lauriane, "Gestion et prévention du risque d’inondation : l’exemple du Plan de Prévention des Risques de la vallée de la Largue", Mémoire de Master (Histoire), Université de Haute-Alsace, Mulhouse, 2006.
 Les évènements qui se sont déroulés les 21 et 22 février 1999 ont donné lieu à l’arrêté de Catastrophe Naturelle du 21 juillet 1999 qui concerne les communes suivantes : Mooslargue, Bisel, Seppois-Le-Haut, Seppois-Le-Bas, Ueberstrass, Friesen, Hindlingen, Strueth, Dannemarie, Wolfersdorf, Balschwiller et Illfurth.
Source 6:DIREN, Documents de travail (compilation de relevés de débits), non publiés, 2002, cité dans WITH Lauriane, "Gestion et prévention du risque d’inondation : l’exemple du Plan de Prévention des Risques de la vallée de la Largue", Mémoire de Master (Histoire), Université de Haute-Alsace, Mulhouse, 2006.
 C’est une crue dont la période de retour est de plus de 50 ans, selon la DIREN, avec une pointe de crue de 68,5 m3/s, à Dannemarie, le 22 février.
Source 7:Presse, "L'Alsace", 13 mai 1999, cité dans WITH Lauriane, "Gestion et prévention du risque d’inondation : l’exemple du Plan de Prévention des Risques de la vallée de la Largue", Mémoire de Master (Histoire), Université de Haute-Alsace, Mulhouse, 2006.", Mémoire de Master (Histoire), Université de Haute-Alsace, Mulhouse, 2006.
 L’Ill et la Largue sont sorties de leur lit suite aux importantes pluies tombées depuis le 11 mai. C’est la 2ème fois depuis le début de l’année 1999 que les pluies provoquent des inondations dans une dizaine de communes de la vallée de l’Ill et de la Largue. Contrairement aux crues record atteintes le 22 février dernier, la montée des eaux des deux rivières et de leurs affluents s’est faite progressivement.

0