DETAIL DE L'ARTICLE

17 septembre 1852 (suite 6)

Tableau 23

Briques Planches au mètre carré
1ère commission Illkirch 2100 39400 à 5f. réduit 76 1942m
Neuhoff 14900 563
Plobsheim 19150 1110
Eschau 3050 145
Ostwald ‘’ 26
Fegersheim 200 22
2e commission Erstein 800 37,550 à 5f. réduit 55 2332
Gerstheim 20550 1225
Obenheim 16200 777
Daubensand 3800 26,5
3e commission Booftzheim 6500 53,000 à 4f. 500 3650
Rhinau 20,000 1870
Friesenheim 12000 450
Diebolsheim 14,500 830
4e commission Sundhausen ‘’ 100,000 à 3f. ‘’ 3600
Saasenheim 18000 850
Schoenau 8000 280
Richtolsheim 10000 180
Artolsheim 13,000 440
Bootzheim 11000 600
Mackenheim 33000 1000
Marckolsheim 7000 250

Tableau 24

Noms des communes Montant des pertes Total Indemnités à raison de 6 p % Sommes déjà payées Reste à payer Part dans la répartition des 10.000 f.
1r Catégorie 2e catégorie
Artolsheim 5154 11,635 16,789 1007 427 5780 300
Bofzheim 4280 18,625 22,905 13 % 889 485 200
Bootzheim 16,695 16930 33,625 2017 632 1385 700
Daubensand 2,330 4,599 6,929 416 147 269 250
Diebolsheim 53,475 30,827 84,302 5058 2299 2799 1350
Eschau 8000 4000 12,000 720 720 ‘’ ‘’
Friesenheim ‘’ 28,969 28,969 1738 ‘’ 1738 ‘’
Gerstheim 32220 37,905 69,125 4147 1735 2412 800
Mackenheim 42,552 31,597 74,149 4449 1318 3131 1500
Marckolsheim 15,227 20,832 36,059 2164 984 1180 600
Obenheim 15,407 18,953 34,360 2062 1500 562 200
Plobsheim 4830 45,250 50,080 3005 1134 1871 900
Rhinau 63,384 22,390 85,774 5146 2907 2239 1000
Richtolsheim 3,775 3685 7460 448 189 259 200
Saasenheim 21,925 9875 31,800 1908 983 925 500
Schoenau 5555 8050 13,605 816 800 16 ‘’
Strasbourg 43,700 31,200 74,900 4494 380 ? 1000
Sundhausen 5000 20,000 25,000 1500 426 1074 500
Totaux 342,509 365,322 707,831 42,469 17,470 24,999 10,000
Cours d'eau:Doller, Fecht, Ill, Largue, Lauch, Non classé, Rhin, Zinsel
Date:Le 17 / 9 / 1852
Localités touchées:Strasbourg, Kehl, Daubensand, Obenheim, Altkirch, Brunstatt, Baldersheim, Carspach, Fislis, Illfurth, Illzach, Mulhouse, Roppentzwiller, Sausheim, Tagolsheim, Walheim, Bischwihr, Ensisheim, Fortschwihr, Horbourg-Wihr, Illhaeusern, Logelheim, Meyenheim, Réguisheim, Riedwihr, Sundhoffen, Tagolsheim, Ensisheim, Ruelisheim, Sundhoffen, Wolfersdorf, Bâle, Huningue, Dannemarie, Colmar, Neuf-Brisach, Sélestat, Schoenau, Rhinau, Marckolsheim, Plobsheim, Mackenheim, Artolsheim, Richtolsheim, Diebolsheim, Boofzheim, Friesenheim, La Wantzenau, Wyhl-am-Kaiserstuhl, Saasbach-am-Kayserstuhl, Weisweil, Bootzheim, Saasenheim, Gerstheim, Sundhouse, Schwobsheim, Illkirch-Graffenstaden, Eschau, Ostwald, Nordhouse, Erstein, Hessenheim, Benfeld, Ohnenheim, Kogenheim, Witternheim, Osthouse, Ebermunster, Elsenheim, Huttenheim, Rossfeld, Matzenheim, Sermersheim, Herbsheim, Seltz, Lauterbourg, Jebsheim, Fegersheim, Drusenheim, Kembs, Ottmarsheim, Blodelsheim, Geiswasser, Kunheim, Gamsheim, Offendorf, Fort-Louis, Beinheim, Munchhausen, Chalampé, Dalhunden, Artzenheim, Schweighouse-sur-Moder
Causes:Fortes précipitations -
Conséquences:Dommages environnementaux - Dommages fonctionnels - Dommages humains - Dommages matériels -
Source 1:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 296.
 Document pour le recueil des actes de la préfecture aux Sous-préfets et maires, 5 octobre 1852 : « par ma circulaire du 28 septembre dernier, j’ai fait un appel aux communes et particuliers, propriétaires de bois ou de carrières ; je les ai prié instamment de vouloir bien disposer en faveur des inondés de certaines quantités de matériaux, qu’ils dirigeraient sur des points à indiquer. (...) »
Source 2:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 296.
 Etat des briques et planches à fournir pour Réparations aux maisons inondées, dressé par l’Architecte du département : Cf. Tableau 23 ci-dessus.
Source 3:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 296.
 Lettre du Sous-préfet de Sélestat au Préfet, 2 octobre 1852, Sélestat : « Vous m’avez fait l’honneur de m’adresser sous la date du 15 novembre ecoulé pour la Commission de Schlestadt, l’autorisation d’acheter cent mille briques cuites et 3600 mètres carrés de planches destinées à la réparation des maisons inhabitables par suite des inondations. Les acquisitions sont presque complètes, mais les états de sous repartitions entre les inondés de chaque village qui m’etaient (...) ici en un seul pas encore parvenu. (...) »
Source 4:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 296.
 Lettre du Sous-préfet de Sélestat au Préfet du Bas-Rhin, 29 mars 1853, Sélestat : « Par la pétition du 28 Décembre 1852, ci-jointe, le nommé Schmitt, Jean-Baptiste, cultivateur à Bootzheim, demande un secours en matériaux, afin de pouvoir réparer les dégradations causées dans sa maison par les eaux d’inondation du Rhin. Il résulte de la 4ème commission d’hygiène que le pétitionnaire a éprouvé une perte en bâtimens estimée 400 francs, qu’il a femme et 7 enfants, et que s’il n’a pas été porté sur la liste des habitans qui ont reçu des secours en matériaux, c’est qu’il avait été rangé dans la catégorie des personnes aisées. (...) »
Source 5:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 296.
 Lettre d’un habitant de la commune de Booztheim au Sous-préfet de Sélestat, 28 décembre 1852, Bootzheim : « Schmitt jean Baptiste laboureur demeurant à Bootzheim a l’honneur de vous exposer ce qui suit : Lors de la dernière inondation sa maisons sise à Bootzheim vers la route a été tellement avariée que la moitié composée de deux chambres s’est écroulée et que l’autre moitié restée sur pied menace de s’écrouler aussi. (...) ».
Source 6:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 296.
 Rapport du Préfet du Bas-Rhin relatif à la reconstruction des maisons détruites par l’inondation du Rhin (tournée du 22 mai) : Marckolsheim, 2 maisons accordées. Mackenheim, 16 maisons. Bootzheim, 14 maisons. Artolsheim, 6 maisons. Richtolsheim, 4 maisons. Schoenau, 4 maisons. Saasenheim, 6 maisons. Diebolsheim 8 maisons. Friesenheim, 2 maisons.
Source 7:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 296.
 Document émanant de la Préfecture du Bas-Rhin au Ministre de l’Intérieur, 25 octobre 1853, Strasbourg : « Ma correspondance relative à la désastreuse inondation du Rhin, qui affligé, en septembre 1852, le dept du Bas-Rhin, a fait connaître à S. Ex. que j’avais affecté la plus grande partie de la souscription ouverte dans cette circonstance, à la construction d’habitations saines, commodes et solides, destinées à remplacer, autant que possible, celles détruites par les eaux ; à servir de refuge en cas de retour d’une calamité semblable et, aussi, à (...) sous les yeux des populations riveraines du Rhin, du type de construction dont les avantages puissent les déterminer à abandonner le système défectueux, suivis, dans cette partie du pays, pour la construction particulière. (...) commune de Mackenheim, l’une de celles qui avaient été les plus maltraitées.
Source 8:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 296.
 Lettre du Sous-préfet de Sélestat au Préfet, 21 juin 1854, Sélestat : « fidèle aux instructions contenues dans votre dépêche du 8 juin courant, l’architecte a dressé l’état général des dépenses auxquelles s’lève la construction de 84 maisons et 42 puits dans les quatorze communes de mon arrondissement qui ont été dévastées par les inondations de 1852 (...) ».
Source 9:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 296.
 Lettre de l’Architecte de l’arrondissement de Sélestat au Sous-préfet de Sélestat, 19 juin 1854, Sélestat : « J’ai l’honneur de vous adresser l’Etat des dépenses effectuées pour la construction des maisons des inondés le long du Rhin. Sur les 84 maisons exécutées dans l’arrondissement 2 grandes et 17 petites n’étaient pas suffisamment sèches à ma dernière tournée pour y placer la menuiserie qui du reste est entièrement faite. Quelque soit le temps et les lenteurs des ouvriers, elles seront prètes pour la fin du mois. (...) »
Source 10:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 297.
 Exposé relatif à la location des maisons construites pour servir d’asile aux familles victimes de l’inondation du mois de septembre 1852, émanant de la préfecture du Bas-Rhin, 4e Division, 1853 : « Le 19 septembre 1852, une crue extraordinaire dépassant de 9 centimètres celle de 1641, de 12 centimètres celle de 1801, et de 50 centimètres celle de 1824 a envahi subitement la vallée du Rhin. Les eaux après avoir rompu les digues à Marckolsheim et à Rhinau, se sont répandues dans la campagne, et ont submergé sur le territoire du département du Bas-Rhin les communes de Marckolsheim, Mackenheim, Bootzheim, Artolsheim, Richtolsheim, Saasenheim, Schoenau, Diebolsheim, Friesenheim, Rhinau, Booftzheim, Daubensand, Obenheim, Gerstheim, Erstein, Plobsheim, Eschau et dans la banlieue de Strasbourg les villages du Neuhoff et du Neudorf. Dans chacune de ces localités un nombre plus ou moins grand de maisons ont été renversées. Une souscription a été ouverte au profit des communes inondées. (...) »
Source 11:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 297.
 Lettre de l’architecte du département au Préfet du Bas-Rhin, 26 septembre 1853, Strasbourg : « J’ai l’honneur de soumettre à votre approbation le tracé de deux maisons à construire à Eschau pour y loger deux familles dont les habitations ont été détruites par les inondation du Rhin en 1852. (...) »
Source 12:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 297.
 Lettre émanant de la Préfecture du Bas-Rhin au Maire de Strasbourg : « Vous savez qu’au moyen des souscriptions recueillies en faveur des victimes de l’inondation du Rhin, du mois de septembre 1852, j’ai fait construire un certain nombre de maisons neuves destinées à remplacer celles qui ont été détruites par les eaux (...) »
Source 13:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 297.
 Lettre émanant de la Préfecture du Bas-Rhin au Maire d’Illkirch, 23 janvier 1854, Strasbourg : « J’ai l’honneur de vous faire connaitre, en réponse à votre lettre du 26 décembre dernier, que j’ai résolu d’abandonner le projet de construction, à Illkirch, de deux maisons destinées à des inondés du Rhin, attendu qu’il n’y a pas eu d’habitations réellement détruite dans cette commune. (...) ».
Source 14:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 297.
 Document émanant de la Préfecture du Bas-Rhin, 7e Division, 29 juin 1863, Strasbourg : « Les fonds qui ont été recueillis par souscription, à la suite de l’inondation de 1852 ont été versés à la Recette Générale. (...) ».
Source 15:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 304.
 Mémoire des fournitures faites par Geoffroi Beck, de Friesenheim, à l’occasion de l’inondation du 19 septembre dernier, dressé par Geoffroi Beck, 5 novembre 1852, Friesenheim : « Mémoire des fournitures faites (...) à l’occasion de l’inondation du 19 septembre dernier, aux bateliers étrangers qui sont venus au secours des habitants de Friesenheim, ainsi qu’a des habitants pauvres qui ne pouvaient faire leur cuisine dans les journées des 19, 20 et 21 septembre dernier (...) ».
Source 16:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 304.
 Lettre du Maire de Kogenheim au Sous-préfet de Sélestat, 4 novembre 1852, Kogenheim : « Le Maire de la Commune de Kogenheim a l’honneur de vous exposer que lors du débordement du Rhin et sur votre réquisition en date du dix-neuf septembre dernier, il envoya à Rhinau des sauveteurs avec dix navettes (...) ».
Source 17:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 304.
 Lettre du Sous-préfet de Sélestat au Préfet, 28 décembre 1852, Sélestat : « J’ai l’honneur de vous soumettre un mémoire du 25 Novembre dernier, par lequel l’aubergiste Jean-Baptiste Wendling, de Bootzheim, réclame une somme de 115 fr80, due pour fournitures de vivres faites, pendant l’inondation, aux bateliers et douaniers qui ont concouru ay sauvetage ainsi qu’aux malheureux recueillis dans sa maison. (...) ».
Source 18:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 304.
 Lettre du maire de Marckolsheim au Sous-préfet, 4 novembre 1852, Marckolsheim : « Dans mon rapport du 28 septembre dernier sur l’inondation, j’ai eu l’honneur de vous faire connaître que le vingt du dit mois je me suis transporté avec tous les hommes valides de Marckolsheim et les militaires du 24e Léger, sur la digue près d’Artzenheim pour essayer d’y fermer la brèche et que le lendemain 21 les travaux commencés la veille ont été continués avec le concours de près de 400 hommes de la localité. (...) ».
Source 19:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 304.
 Lettre du Maire de Strasbourg au Préfet du Bas-Rhin, 31 décembre 1852, Strasbourg : « J’ai l’honneur de vous adresser ci-joint dûment émargé l’état de répartition des 15150 briques et 569 mètres carrés de planches que vous avez bien voulu me charger de distribuer aux habitans du Neuhof dont les maisons ont été endommagées par la dernière inondation du Rhin (...) ».
Source 20:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 303.
 Arrêté du préfet du Bas-Rhin relatif aux secours provisoires suite à l’inondation du Rhin de septembre 1852, 30 juillet 1853, Strasbourg (document manuscrit) : « Vu la décision de S. Ex. Mr le ministre de l’Intérieur de l’agriculture et du Commerce, en date des 20 7bre et 29bre 1852, portant allocations d’une somme de dix mille francs, pour secours provisoire à répartir entre les habitants des communes victimes de l’inondation du Rhin en 7bre 1852 ; vue l’Etat des pertes éprouvées par les sus dits habitans ; Arrêtons : La somme de 10000 fr est répartie dans les proportions suivantes, entre les communes désignées ci-après : Artolsheim 300 F ; Botzheim 200 F ; Bootzheim F ; Daubensand 250 F ; Diebolsheim 1350 F ; Gerstheim 800 F ; Mackenheim 1500 F ; Marckolsheim 600 F ; Obenheim 200 F ; Plobsheim 900 F ; Rhinau 1000 F ; Richtolsheim 200 F ; Saasenheim 500 F ; Strasbourg 1000 F ; Sundhausen 500 F. Somme égale 10,000 F. L’emploi de ces secours sera justifié par la(?) des états émargés (?) des parties prenantes (...) ».
Source 21:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 303.
 Lettre du Maire de Strasbourg au Préfet du Bas-Rhin, 26 août 1853, Strasbourg : « J’ai l’honneur de vous adresser ci-joint l’état de répartition du secours de 1000 francs accordé par son Excellence Mr le Ministre de l’Intérieur et du Commerce à 410 habitants nécessiteux du Neuhof et environs qui ont éprouvé des pertes par suite de la cure extraordinaire du Rhin survenue les 19, 20 et 22 septembre 1852 (...) »
Source 22:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 303.
 Lettre du Conseiller d’État Directeur pour le Ministre de l’Intérieur, de l’Agriculture et du Commerce, au Préfet du Bas-Rhin, 22 novembre 1852, Paris : « Monsieur le Préfet, j’ai l’honneur de vous annoncer que, d’après votre demande en date du 1er octobre dernier j’ai accordé, par ma décision du 31 du même mois à des habitants de votre département, un secours provisoire de 5000f pour pertes résultant d’inondations. J’ai l’honneur de vous faire remarquer que le secours provisoire de 5000f ajouté à celui de 5.000, mis à votre disposition par décision du 29 7bre forment un total de 10.000f qui suivant les instructions contenues dans la dépêche précitée, devra être réparti entre les pendant nécessiteux et non assurés, de telle sorte que chacun reçoive seulement 6% du montant de ses dommages. (...) ».
Source 23:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 303.
 Dépêche télégraphique du Conseiller d’État Directeur pour le Ministre de l’Intérieur, de l’Agriculture et du Commerce au Préfet du Bas-Rhin, 29 septembre 1852, Paris : « Monsieur le Préfet, par une dépêche télégraphique je vous ai annoncé l’ouverture d’un crédit provisoire de 5,000f pour être réparti être les victimes nécessiteuses du débordement du Rhin. Je ne puis que vous inviter à procéder immédiatement à la distribution de cette somme que je me réserve d’augmenter, s’il y a lieu, au fur et à mesure de l’envoi de vos états de pertes. Je vous ferai toutefois observer que la proportion des secours ayant été fixée pour l’exercice 1852 à 6% du montant des dommages, la somme allouée à chaque perdant ne devra pas excéder cette proportion. Vous voudrez bien, aussitôt que vous aurez reçu les éléments nécessaires, m’adresser vos états de pertes sous la forme prescrite par la circulaire du 24 décembre 1850 et me rendre compte en même temps de l’emploi des fonds mis à votre disposition (...) ».
Source 24:Archives départementales du Bas-Rhin (ADBR), 3 N 303.
 État des pertes (sous forme de tableau) suite à l’inondation du Rhin : Cf. Tableau 24 ci-dessus.

0